Karel, le fondateur de Voxist a rencontré Nicolas Occhiminuti, de Zeens, à Paris. L’occasion pour eux de faire un point sur la société Voxist mais également le parcours de Karel Bourgois.

Karel, un spécialiste des télécoms

Depuis 20 ans, Karel évolue dans l’univers des télécoms. Il a déjà fondé un opérateur fixe, puis un opérateur mobile en Allemagne. Il s’envole également outre-atlantique pour monter un constructeur de téléphone aux Etats-unis avant de revenir chez Orange en tant que responsable produit.

Finalement, Karel a toujours évolué sur des sortes de petites start-ups au sein même de grandes entreprises. C’est le cas de Libon, une application de communication (en concurrence avec Skype, par exemple) qui proposait un service de répondeur.

Ce service est la genèse de Voxist.

Quand Orange décide de retirer cette partie répondeur de l’application Libon, la frustration se fait entendre du côté des utilisateurs. C’est un déferlement de centaines de commentaires sur les services de téléchargement, ainsi que sur Twitter.

C’est de même pour Karel. Il est également frustré car l’univers des télécoms n’est pas forcément l’industrie où l’on est le plus proche du client, alors qu’au contraire, c’est ce que recherche le client.

C’est de cette manière qu’est née Voxist, le 26 août 2016.

C’est décidé, Karel veut faire renaître de ses cendres le service de répondeur de Libon. Mais, en mieux.

L’objectif de Voxist est donc de rajouter cette notion de plaisir à nos répondeurs classiques grâce à la personnalisation. Mais c’est aussi l’occasion de créer un outil capable de nous faire gagner en productivité via la transcription texte des messages oraux. Ca tombe bien, en plus, car la technologie de transcription est meilleure aujourd’hui qu’à l’époque de Libon !

Pour découvrir plus sur les envies de Karel et de Voxist, la suite est dans l’interview 😉

Voxist est disponible sur iOS & Android

Télécharger maintenant notre application mobile